IRSAP CONSEILLE

LE REMPLACEMENT DES ANCIENS RADIATEURS

Faut-il remplacer les anciens radiateurs ?

 

Voici quelques indications pour bien faire les choses!

Les raisons pour lesquelles vous décidez de remplacer les radiateurs de la maison sont nombreuses : il est nécessaire, par exemple, de procéder à la requalification énergétique de toute la maison, donc en plus de remplacer l'ancienne chaudière par un générateur de chaleur à condensation, vous devez également changer les anciens radiateurs, peut-être en fonte, par des radiateurs plus adaptés au fonctionnement à basse température. Les alternatives peuvent être des radiateurs en aluminium, qui chauffent plus vite mais se refroidissent tout aussi vite, ou des radiateurs en acier, le bon compromis, car contrairement aux radiateurs en fonte, ils ont tendance à être moins chers, plus légers et plus malléables en termes de forme et de section des tubes et, contrairement aux radiateurs en aluminium, ils mettent plus de temps à chauffer mais beaucoup plus de temps à refroidir et peuvent fonctionner à des températures plus basses, ce qui permet de réaliser des économies considérables, grâce à une consommation moindre en raison de leur plus grande efficacité.

Souvent, le remplacement des radiateurs a lieu dans le cadre d'une rénovation de la maison ou d'une partie de celle-ci (comme la salle de bains) et les anciens radiateurs sont soit endommagés, soit ne correspondent tout simplement plus à la nouvelle esthétique de la pièce ou de la maison.

 

Quand?

La période de l'année la plus appropriée pour une activité de ce type est certainement l'été, lorsque les températures augmentent et nous permettent de ne pas souffrir du froid pendant les travaux de rénovation et surtout avec le système de chauffage éteint. 

 

Par où commencer, quels radiateurs choisir?

Si le remplacement concerne toutes les pièces de la maison, il est recommandé de commencer par la partie habitable, la plus "visible et la plus fréquentée". Généralement, ces pièces sont plus grandes, il faut donc des corps de chauffe qui développent beaucoup de puissance comme les radiateurs tubulaires (ou similaires) car grâce à leur modularité, ils ont des rendements très élevés et s'adaptent à tout espace, pouvant jouer sur différentes hauteurs, profondeurs (nombre de colonnes) et largeurs (nombre d'éléments). Pour la salle de bains, où les besoins en chaleur sont généralement plus faibles, nous recommandons le chauffe-serviettes classique. Sur le plan esthétique, l'alternative est très large : vous pouvez choisir entre des tubes ronds de différents diamètres, des lamelles, des sections plus carrées et une large gamme de couleurs. Le choix est donc absolument subjectif, mais il existe encore quelques lignes directrices qui peuvent faciliter le choix du nouveau radiateur.

 

Lire l'article "Les radiateurs comme élément de décoration"

 

 

Les mesurese? Comptez!

Comme nous l'avons dit, il est essentiel de comprendre les besoins caloriques auxquels les radiateurs doivent répondre, et pour ce faire, nous devons les calculer sur la base des mesures exactes de la pièce dans laquelle ils seront placés. En plus de ces informations, il est essentiel de connaître le type d'isolation de la pièce, la présence ou l'absence de fenêtres, portes-fenêtres, lucarnes, afin d'identifier le coefficient qui sera ensuite multiplié par le volume de la pièce en question.  La meilleure solution consiste à contacter un professionnel, par exemple un technicien du chauffage, qui pourra calculer les besoins en chaleur corrects de la pièce ou de toute la maison et qui sera en mesure de calculer le bon dimensionnement des nouveaux corps de chauffe.

Dans la zone multimédia du site web de l'IRSAP www.irsap.com/it/multimedia/calcolatore est disponible un CALCULATEUR qui permet d'avoir une indication approximative des watts nécessaires pour chauffer une pièce. Il est évident que pour dimensionner correctement le corps de chauffe, il faut faire appel à un professionnel qui effectue les bons calculs.

Il faut également prendre en considération l'espace dans lequel le nouveau radiateur doit être inséré et, point très important, il faut garder à l'esprit que la position des raccords hydrauliques des radiateurs à remplacer ne sera guère la même que les nouveaux. Il est donc nécessaire d'être très clair sur la façon de calculer la taille d'un radiateur.

Prenons quelques exemples.

Dans le cas de l'installation du radiateur dans une niche sous une fenêtre ou dans des espaces forcés (comme près d'un coin de la pièce), il devient fondamental de savoir calculer la hauteur et la largeur du corps de chauffe.

 

En cas de remplacement d'un vieux radiateur, la mesure la plus importante est la distance hydraulique entre les deux tuyaux du système (cuivre, multicouche, fer).

Pour un remplacement facile de l'ancien radiateur, il est essentiel de choisir un nouveau modèle qui a le même entraxe hydraulique que celui que vous voulez changer.

 

L'empattement hydraulique est également la mesure indispensable pour l'installateur qui doit préparer un nouveau système de chauffage.

L'empattement hydraulique peut être vertical (les tuyaux du système sont positionnés les uns au-dessus des autres), horizontal (les tuyaux du système sont positionnés un à droite et un à gauche du radiateur) ou horizontal sous le radiateur. Cette dernière solution est très pratique car les vannes ne s'encombrent pas au-delà du profil latéral du corps de chauffe et ne prennent pas de place supplémentaire.

Nous vous rappelons que sur le marché il existe des radiateurs en acier avec des hauteurs spéciales déjà étudiées pour le remplacement des anciens terminaux ou avec des technologies spéciales qui permettent d'utiliser les connexions existantes pour insérer un nouveau radiateur, peut-être, pourquoi pas, de conception.

 

Contacter les professionnels

Pour le choix des nouveaux radiateurs, vous pouvez faire confiance à l'architecte qui suit les travaux de rénovation et peut-être visiter avec lui les différents showrooms de meubles de salle de bains où vous pourrez voir les produits et choisir celui qui correspond le mieux à vos goûts et au style de la maison. Une fois le choix fait, un bon plombier n'aura aucune difficulté à tenir compte de l'empattement correct pour effectuer un remplacement professionnel.

 

 

 

 

 


 

IRSAP POUR L'ENVIRONNEMENT

La production photovoltaïque
Puissance réelle
0,00 kW
Puissance produite jusqu'au mois dernier
13.223.894,00 kWh
CO2 émission
5.368,90 t